Quand et comment tailler l’hortensia pour sa bonne croissance

L’hortensia existe en plusieurs variétés, mais celle qui est la plus répandue est l’hortensia boule, de son nom scientifique Hydrangea macrophylla. Il peut être facilement obtenu chez les fleuristes pour une culture dans le jardin. Sa taille est importante et constitue l’aspect important de son entretien, car sa durée de vie ainsi que sa floraison en dépendent.

Taille d’entretien d’un jeune plant d’hortensia

Un jeune plant d’hortensia ne se taille pas après juste qu’il ait été mis en terre. La taille commence souvent après la première année de sa floraison. Mais à mesure que la plante prend de l’âge, elle demande plus d’attention et il faut être méticuleux dans sa taille.

La taille de l’hortensia de façon pratique

Commençons par la taille d’un sujet déjà mûr. C’est une opération délicate, mais qu’on peut réussir facilement. Avant tout, on envisagera la taille de l’hortensia à la fin de l’hiver et au plus tard dès les premiers jours de printemps, lorsque la vie n’a pas encore repris chez la végétation en général. Vous remarquerez alors que votre sujet porte encore les restes de fleurs fanées et des boutons après que les fleurs soient totalement tombées.

La première étape de la taille consiste à supprimer délicatement toutes ses branches en les coupant à l’extrémité, de façon à laisser les premiers bourgeons.

L’étape suivante de la taille de l’hortensia consiste à donner une belle forme à l’arbuste en tenant compte de son goût. Cette phase est très importante s’il y a longtemps que la plante a été taillée. Elle demande de supprimer les branches sèches et mortes en utilisant un sécateur. On veillera à couper les branches inutiles à la base surtout, pour celles qui sont chétives. À la fin de cette étape, on doit pouvoir assurer une bonne aération à l’arbuste afin d’empêcher l’arrivée des parasites qui pourraient éventuellement engendrer des maladies.

La taille de l’hortensia ne veut pas dire la suppression de l’arbuste. Il faut prendre le soin de conserver certaines tiges qui portent encore des fleurs légèrement en forme. La délicatesse réside dans le choix des branches : toutes celles qui commencent à bourgeonner et n’empêchent pas l’aération ou la belle forme sont à maintenir. En revanche, il faut tailler l’hortensia en coupant les tiges très anciennes caractérisées par une couleur pâle et des diamètres plus importants. On recommande de conserver environ deux tiers des branches de l’hortensia pour favoriser une belle floraison qui est l’objectif de l’entretien.

Quand rabattre l’hortensia ?

Le rabattage de l’hortensia est utile pour les plantes qui sont âgées et qui fleurissent de moins en moins chaque année. Il se pratiquera également à la fin de l’hiver et consiste à rabattre toutes les branches. Vous pouvez alors tailler les tiges de l’hortensia jusqu’à 20 cm du sol environ. Il faut également couper toutes les tiges qui sont au centre de la plante. Enfin, pour permettre une croissance rapide de la plante, l’usage du compost tout autour et à la base est nécessaire.

La taille d’autres espèces d’hortensia

La variété dont on a décrit la taille est Hydrangea macrophylla qui est populaire. Les espèces comme Hydrangea serrata, scandens, aspera et involucrata peuvent se tailler de la même manière. On souligne que Hydrangea serrata produit plus de fleurs que les autres variétés et en taillant toutes les branches, la floraison sera complètement diminuée. Il existe également des hortensias grimpants et la taille de celles-ci n’est pas indispensable. Il faudra juste souvent tailler le sujet du côté où son développement est gênant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *