Tout savoir sur l’arbre à Kiwi, ses atouts, sa culture et entretien

L’arbre à kiwi encore appelé Kiwi tout simplement est une plante qui s’est vite répandue pour ses nombreux avantages. Plante rampante exportée de la Chine, le kiwitier comme on l’appelle parfois est très rapidement adopté comme plantes ornementales en plus des délicieux fruits qu’il produit. Nous allons mieux connaitre cet arbre dans cet article, ainsi que ses conditions de culture.

Description de l’arbre à kiwi

L’arbre à kiwi, plus connu sous le nom de kiwi dans le monde, est une plante grimpante originaire de la chine. Sa vulgarisation s’est faite en Europe à partir du XXe siècle, plus précisément en 1910. Encore appelé Actinidia dans les jardineries, c’est une liane rustique qui supporte jusqu’à (-15 °C), ce qui a permis son adoption par les jardiniers en général.

L’appellation de kiwi n’est pas anodine. Le kiwitier produit le fruit qui a pour nom le kiwi, finalement utilisé pour désigner aussi bien l’arbre que le fruit.  Acceptant facilement les pays au climat doux et ensoleillé, il se développe en présence des sols riches et ne contenant pas de calcaire. L’arbre à kiwi, avec son arrivée en Europe, a été transformé et a donné lieu à de nombreuses variétés.

Les fruits de l’actinidia Deliciosa (nom botanique) sont agréables au goût, délicieux et surtout riches en vitamines C et E indispensable pour l’organisme humain. La production du fruit se fait par pollinisation. Etant un arbuste dioïque, il faut obligatoirement cultiver les pieds mâle et femelle pour favoriser la pollinisation. Il en découle que seul l’arbre à kiwi femelle porte des fruits et quant aux mâles, ils vont fleurir sans donner des fruits. Toutefois, dans les nouvelles variétés développées, il y a des espèces auto-fertiles. Un seul pied de d’arbre à kiwi de cette variété est alors suffisant pour produire des fruits.

C’est au Néo-Zélandais qu’on doit les nombreuses variétés de l’arbre. L’importation du kiwitier en Europe a pris par la Nouvelle-Zélande qui a joué un grand rôle dans sa diversification. Retenez que le nom kiwi vient du même pays qui a comparé le fruit poilu de l’arbre à l’animal appelé « Kiwi ».

Enfin, il est important d’entretenir régulièrement la plante, surtout par temps de chaleur ou de sécheresse, en l’arrosant suffisamment. La fertilisation du sol est aussi utile, tout comme le déparasitage.

L’arbre à kiwi : une plante de jardin facile à cultiver

L’arbre à kiwi est une plante qui se cultive facilement et peut bien donner à condition de respecter certaines règles simples. Déjà, à défaut d’avoir la variété auto-fertile, il faut prévoir un pied mâle et un autre femelle ainsi que du compost. Ensuite, il faut faire un trou de 40 cm ou plus de diamètre et de profondeur pour chaque pied situé environ à 30 cm du support. Versez ensuite le compost dans le trou et mettez-y le pied d’arbre à Kiwi en prenant soin de démêler les racines. Terminez en fermant le trou avec un mélange de compost et de sable du jardin.

Les supports sont importants pour la croissance de la jeune plante qu’il faudra arroser suffisamment pendant la première année. Le moment idéal pour entamer une plantation est l’automne pour qu’elle puisse résister à l’hiver et bourgeonner au printemps, où le palissage est souvent recommandé.

Taille du kiwi

Le kiwi se taille régulièrement de façon saisonnière. Mais au début, pour donner une forme au tronc de l’arbuste, il faut souvent couper toutes les branches horizontales. À partir de la deuxième année, on donne une orientation aux branches latérales en utilisant les supports tonnelle ou pergola. Cette procédure est répétée les années suivantes pour avoir un arbre à kiwi bien joli.

Plus tard, il faut tailler chaque année en coupant le quart de toutes les branches ayant porté des fruits. Lorsque l’arbre à kiwi aura dépassé 3 ou 4 ans, on remarque que certaines branches ne tiennent plus, à cause des fruits portés. Il convient de couper toutes ces branches jusqu’au raz du tronc.

L’arbre à kiwi comme un fruitier exceptionnel

Le kiwitier, s’il est bien entretenu, peut donner beaucoup de fruits. La quantité de fruits dépend de l’entretien et de la taille. A noter que l’arbre à kiwi peut atteindre les 10 m de haut dans les conditions optimales. Il est alors nécessaire que les espèces mâle et femelle soient rapprochées pour favoriser la fécondation par l’action du vent et des insectes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *